Yogylaine

Hatha Yoga et Ayurveda

La Future Maman

La Caraka Samhita, principal texte ancien de l'ayurvéda de 120 chapitres, consacre des centaines de pages, environ un quart de sa totalité, à la femme enceinte et l'accouchement.

Les soins à apporter à l'enfantement commencent avant la conception, dès que le souhait d'avoir un enfant se décide. Un prochain article traitera de la préparation de la future maman avant la grossesse.


Traditionnellement selon les principes de l'ayurvéda un soin tout particulier était apporté à la femme enceinte, car son état influence l'esprit et le corps de l'enfant. La future maman était nourrie aussi bien mentalement, spirituellement, affectivement que physiquement. L'accent était mis sur son bonheur et son bien-être et elle n'était pas autorisée à travailler hors de la maison, ne devait être exposée à aucun stress ni à des environnements agressifs.


Aujourd'hui il est presque impossible de créer ces conditions de vie lors d'une grossesse, il faut donc trouver des solutions afin de palier au stress, à la fatigue et aux agressions extérieures liées à la vie moderne en société.


Le traitement de base conseillé par l'ayurvéda consiste à nourrir et fortifier la totalité du corps. Le régime alimentaire est donc le premier domaine à surveiller et je l'aborderai lui aussi plus en détail dans un prochain article. Il sera surtout nourrissant et chaud, le but étant d'équilibrer vata tout au long de la grossesse. Il visera à augmenter prana et ojas, l'énergie vitale d’immunité et sera composé de plusieurs petits repas dans la journée plutôt que de deux gros repas. Des tisanes d'épices douces pour soutenir agni, le feu digestif, pourront être consommées tout au long de la journée (une recette est disponible ici).


Le massage fait partie intégrante de la routine conseillée aux femmes enceintes. Un massage du corps entier à l'huile permet de nourrir la peau, apaiser le système nerveux et améliorer la circulation des énergies. La future maman peut faire appel à un professionnel mais aussi se masser elle-même doucement le ventre avec des huiles ayurvédiques ou de l'huile d'amande douce et à partir du 8ème mois, se masser les mamelons afin de les préparer à l'allaitement.

La pratique d’exercices physiques est essentielle pour maintenir une bonne tonicité musculaire nécessaire lors de l'accouchement ainsi qu'une bonne circulation des énergies. C'est pourquoi le hatha yoga pour les femmes enceintes est particulièrement indiqué comme aide à la préparation à l'accouchement. Il agit sur plusieurs niveaux en renforçants les muscles, en les assouplissants et en permettant une bonne circulation du prana. Cela aide le bon développement de l'enfant et va faciliter l'accouchement. Lors des cours de yoga pour femmes enceintes l'accent est mis sur l'assouplissement en douceur du bassin et sur le renforcement des muscles des cuisses.

Il est important que le lien entre la future maman et le foetus se crée et se renforce, de sorte qu'à la naissance le lien mère/enfant se crée plus facilement et leur permette de vivre plus sereinement les mois qui vont suivre.

Le massage et le yoga amènent la future mère à découvrir et renforcer ce lien en l'incitant à s'intérioriser et à prendre conscience de l'influence sur le foetus de chaque mouvement qu'elle ou le masseur effectuent. Ce sont des moments de partages entre la mère et l'enfant et ils bénéficieront tous deux des bienfaits, de la détente et du plaisir que ces pratiques engendrent.


La pratique du yoga et des massages augmentent la sécrétion des hormones du bien-être et de l’ocytocine, hormone de l'amour, et diminue la sécrétion des hormones du stress. Elles augmentent ojas, l'énergie vitale d'immunité que la mère transmet à l'enfant. Elles vont soutenir la femme face aux fluctuations hormonales liées à la grossesse.


L'essentiel pour la femme enceinte est d'être heureuse et de prendre le temps de prendre soin d'elle.

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !


Belle journée à vous !